mabretagne.com > Les Bretons > Enquêtes > Les Bretons ont-ils de grandes oreilles ?

Les Bretons ont-ils de grandes oreilles ?

Infos:
1 commentaire
Article posté le 23 janvier 2015

Jean-Yves Le Drian a inauguré vendredi 22 janvier l’école de la sécurité et de la défense à Ploufragan. Dans quelques années, les étudiants diplômés formeront un bataillon d’agents chargé de surveiller le cyberespace et de veiller à la sécurité des systèmes télécoms et informatiques. Bref, de futures « grandes oreilles » à l’écoute du monde entier. Et ça tombe plutôt bien que l’Etat ait choisi la Bretagne pour y installer cette école, car les grandes oreilles, dans la région, on connaît ! La preuve.

Photo : DR
Photo : DR

Remontons au temps immémoriaux, c’est à dire loin, très loin. Marc’h déjà, le roi légendaire d’Armorique, était bien connu pour avoir des oreilles de cheval, ce qui n’est pas l’attribut de l’animal dont on s’affuble le plus facilement. On ne sait guère si cela lui était utile, mais cela devait faire forte impression tout de même. Le titre de son autobiographie, « La Vérité si Jument« , ne laisse en tout cas que peu de doute sur la véracité de l’histoire.

Passons nos amis Korrigans, eux aussi surmembrés au niveau auditif, et revenons à notre époque.

Philippe Gildas, l’oreille absolue

Prenons Dan Ar Braz, et son oreille musicale ou mieux, Benoit Hamon. Le socialiste, natif de Saint-Renan, a probablement la plus belle paire de portugaises de l’Assemblée Nationale, avec le Premier Ministre Emmanuel Valls. Lorsqu’il a quitté le gouvernement, ses oreilles ont d’ailleurs sifflé si fort qu’elles auraient semble-t-il réveillé tout le Sénat voisin. Belle performance.

Et puis il y a Philippe Gildas, notre Philou national, ancien présentateur de Nulle part Ailleurs, l’émission mythique de Canal +. Lui, il est presque hors catégorie. Il a carrément fait un fond de commerce de ses oreilles, à nulle autre pareille. Son livre «Comment réussir à la télévision quand on est petit, breton, avec de grandes oreilles» a fait un carton. Ou comment avoir du nez avec ses oreilles…

Gauguin en avait de petites

Les oreilles semblent donc être un attibut reconnu dans la région. D’ailleurs certains Bretons n’ont jamais supporté d’avoir de petites oreilles. Regardez Gauguin. Deux universitaires allemands sont persuadés que c’est lui qui a tranché l’oreille de son pote Van Gogh. Pas de doute aujourd’hui : c’est parce que le Néerlandais les avait plus grandes que les siennes qu’il a décidé de tailler dans le vif. Quant à savoir si Van Gogh s’est écrié «Gauguin de sort !» au moment des faits, c’est un débat que nous refusons de trancher.

Van Gogh a-t-il été victime de la jalousie de Gauguin qui trouvait que le Néerlandais en avait de plus grosses que les siennes ?
Van Gogh a-t-il été victime de la jalousie de Gauguin qui trouvait que le Néerlandais en avait de plus grosses que les siennes ?

Alors oui, les Bretons ont parfois longue oreille, et ce n’est que justice que l’Etat ait décidé de former chez nous les surveillants du territoire de demain.

Mais on a de la chance, car l’école aurait pu partir chez nos voisins normands. Eux, ils ont tous de grandes oreilles. Pourquoi ? Tout simplement parce que quand ils sont petits, leurs mères les attrapent par les oreilles, leur tournent la tête vers l’ouest et leur disent :«Regarde la Bretagne, comme c’est joli !».

Julien Perez

Un avis sur “Les Bretons ont-ils de grandes oreilles ?”

  1. www.2v-interim.fr

    Pour nommer un navire, ou pour son immatriculation, il est necessaire de faire apparaitre des lettres sur la coque de celui-ci. Certaines lettres ont des sections plongeantes comme A ou E, au contraire du C. Pour les marins il est important de ne pas « provoquer » ou « agresser » la mer, mais c’est le cas de ces lettres avec des sections plongeantes. Ainsi, sur de nombreux navires les lettres etaient dessinees pour qu’aucune section ne vienne provoquer la mer.

Répondre à www.2v-interim.fr Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *