mabretagne.com > Les Bretons > Enquêtes > En Bretagne, l’apéro est le moins cher de France

En Bretagne, l’apéro est le moins cher de France

Infos:
1 commentaire
Article posté le 13 août 2014

La Bretagne, terre bénie pour l’apéro ? Si l’on en croit l’enquête menée par le comparateur de prixmonsieurdrive.com, c’est dans notre région qu’il revient le moins cher d’en organiser un en grande surface. Cela s’arrose (avec modération évidemment) .

Photo : creative commons / somethingintheair
Photo : creative commons / somethingintheair

L’été, son soleil (parfois) et son apéritif (souvent). Le tableau est connu et les estivants, la belle saison venue, ne manquent jamais une occasion d’effectuer autour de la table « la prière du soir des Français », ainsi que Paul Morand qualifiait délicatement l’apéritif, oubliant au passage que les Français ne se font pas prier pour les sessions diurnes. Surtout l’été.

Tzatziki, ça vous dit quoi ?

Oui, les Français aiment ce moment convivial, ils sont d’ailleurs 47 % à en prendre un par semaine selon une enquête de l’IFOP de 2013 (mais qui n’a pas été menée l’été ou les chiffres doivent grimper aussi vite que la température), et c’est pourquoi le comparateur de prix monsieurdrive.com a voulu savoir dans quelle région celui-ci revenait le moins cher pendant les grandes vacances.

Le site a donc analysé 385 000 prix dans 2420 supermarchés avec un panier type pour 6 personnes composé de pastis, vin rosé, saucisson, cacahuètes, fromages, chips, olives, biscuits apéros, (l’imprononçable et pas très identifiable) tzatziki et jus de tomate. Nous ne jugerons pas ici de la pertinence du panier proposé, même si l’absence de bigorneaux, de rillettes de sardines ou de maquereaux et de foie de lotte nous fait nous interroger sur les habitudes de nos compatriotes.

N’en faisons pas un pastis, d’autant qu’après étude, il s’avère que la Bretagne est le pays ou l’anis est le moins cher. Et le reste aussi.

L’alimentaire dans le même panier

Le prix moyen du panier s’établit ainsi à 30,8 euros (comme dans les Pays de la Loire, ce qui ne manquera pas de relancer le débat sur le rapprochement entre nos deux régions). A l’opposé, le haut du panier se situe en Corse où nos six produits reviennent à 33 euros en moyenne, ceci s’expliquant en partie par des coûts de transports évidemment plus élevés.

La Bretagne peut donc se féliciter de ce beau résultat d’autant que le comparateur monsieurdrive.com, à l’occasion d’une enquête lancée en décembre 2013, avait déjà classé la Bretagne parmi les trois régions les moins chères de France concernant les prix de l’alimentaire, au côté du Nord-Pas-de-Calais et… des Pays de la Loire.

Bon, si la réunification n’est pas pour demain, on devrait quand même songer à s’organiser une petite bouffe, apéro compris, avec les Ligériens vous ne pensez pas ? Cela ne coûterait pas grand chose d’essayer.

Julien Perez

Un avis sur “En Bretagne, l’apéro est le moins cher de France”

  1. kopcelte

    Si j’avais mis de côté tout l’argent que j’ai dépensé à boire, qu’est-ce que je pourrais m’offrir comme apéritifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *