mabretagne.com > Les Bretons > Enquêtes > Femmes célibataires, venez à Brest !

Femmes célibataires, venez à Brest !

Infos:
2 commentaires
Article posté le 29 octobre 2014

Le journal Slate a mené l’enquête : parmi les villes de + de 60 000 habitants en France, Brest est celle où il y a le plus d’hommes célibataires par rapport aux femmes célibataires. Dans la catégorie 30-39 ans, le rapport est même de 156 hommes pour 100 femmes. Un ratio très intéressant, pour les jeunes femmes en tout cas, et qui devrait pousser la municipalité à revoir sa stratégie d’attractivité territoriale.

bridget-jones-brest
Bridget Jones aurait elle aussi l’intention de déménager à Brest. Photo : DR

La ville de Brest perd des habitants depuis des années. C’est un fait têtu qui, recensement après recensement, chagrine toujours autant les élus de la cité du Ponant. Ils ont bien cherché une solution pour enrayer le phénomène et tirer le solde migratoire vers le haut. Mais ça, c’était à blanc.

Le célibat des jeunes urbains est masculin

Pourtant, comme souvent, la solution était juste là, qui tendait ses bas, cachée qu’elle était dans une sous-couche statistiques nous apprenant que chez les hommes brestois, le célibat tous les records. Pour le plus grand bonheur des dames.

Et il y a quelques explications au phénomène :

Brest, comme la majorité des grandes villes bretonnes d’ailleurs (qui ne sont guère mieux loties : à Rennes il y a 131 hommes pour 100 femmes,  123 à Quimper et 121 à Lorient), est soumise à une forte concentration de testostérone pour une raison principale : le célibat des jeunes urbains est masculin. C’est notamment la conséquence d’un âge moyen de mise en couple plus élevé chez les hommes. Vous savez mesdames, la peur de s’engager, tout ça, tout ça, et ce défaut de maturité que nous ne comblons que tard. Si vous ajoutez le fait que Brest est une ville militaire et portuaire, vous avez tous les éléments pour vous retrouver avec de nombreux mâles célibataires, et des catherinettes qui n’ont plus qu’à profiter de l’aubaine.

sans_titre_1_1

Alors voilà ce que Brest devrait faire maintenant : lancer une grande campagne de 4 par 3 dans les villes… où le rapport est inverse. Et oui, s’il y a des endroits comme Brest qui sont des paradis pour les femmes célibataires, il existe aussi des villes où les femmes sont plus nombreuses que les hommes. Question d’équilibre des force de l’univers.

Cagoles de marin et ch’tite zefs

Donc, si l’on se reporte aux résultats de l’enquête de Slate, nous conseillons aux édiles brestois d’aller coller des affiches vantant la virilité trempée de leur ville à Avignon, à Perpignan ou à Tourcoing, là où les femmes célibataires sont plus nombreuses que leurs homologues masculins.

Et pour les banderoles à la sortie des trains, lorsque des cohortes de jeunes femmes débarqueront par wagons entiers à Brest, nous avons déjà le message : « bienvenue aux cagoles de marin et au ch’tite zefs ! »

Julien Perez

2 avis sur “Femmes célibataires, venez à Brest !”

  1. valentine

    connaissez vous les aventures délirantes de la célibataire valentine?
    2 fois premier prix meilleure web série humour
    et presqu’un million de vues :-)

    http://www.jveuxunmec.com

  2. Florian

    Je recherche une femme blonde ou brune a brest entre 29 ans a33 ans je vous laisse mon numéro 0649080214

Répondre à valentine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *