mabretagne.com > La Bretagne > Actualités > Florence Arthaud : la Bretagne perd une belle ambassadrice

Florence Arthaud : la Bretagne perd une belle ambassadrice

Infos:
1 commentaire
Article posté le 10 mars 2015

Elle était «La petite fiancée de l’Atlantique», celle qui en 1990 devint la première femme à triompher sur la route du Rhum. Marin d’exception, et exception précoce dans le monde des marins, Florence Arthaud est décédée dans un accident d’hélicoptère en Argentine.

unnamed (5)
Florence Arthaud en compagnie d’anciens vainqueurs de la Route du Rhum. (De gauche à droite : Mike Birch, Marc Pajot, Laurent Bourgnon ; Lionel Lemonchois et Franck Cammas).

Florence Artaud, née à Paris et qui vivait à Marseille, avait noué une relation particulière avec la Bretagne. Elle y avait même vécut, comme nous le rappelle le site du Télégramme qui a re-publié un portrait de la navigatrice, dont nous vous livrons ici quelques extraits :

«De la Bretagne, elle garde surtout un tendre souvenir du Conquet (Finistère-Nord), de Fort Illien où elle a vécu pendant cinq ans.

«Ma fille Marie venait de naître. Je me suis dit que c’était un joli nid pour elle». Les journées étaient rythmées par les biberons de la petite, «entre deux grains noirs, une éclaircie, et la sieste». Et quand arrivait le soir, vers 23 h, elle avait un rituel : donner le dernier biberon en prenant Marie dans ses bras, avec, en guise de berceuse le bruit de la mer, l’éclat des deux phares, celui du Stiff et du Créac’h, jouant le rôle de veilleuse. «C’était magique, avec Ouessant et Molène face à nous. On était bien».

(…)

Pour Florence Arthaud, le Finistère-Nord, c’est aussi et surtout la rade de Brest, «l’une des trois plus belles rades au monde avec Marseille et la baie de Cook, à Moréa». Lorsque son coursier était amarré dans la cité du Ponant, elle adorait aller naviguer en mer d’Iroise. «On appelait ça notre jardin, entre les Pierres noires et le Raz de Sein. Quand on rentrait d’une sortie d’entraînement, on disait que Sein était le portail de notre jardin. C’était fabuleux».

La Bretagne a perdu une sacré ambassadrice…

Un avis sur “Florence Arthaud : la Bretagne perd une belle ambassadrice”

  1. Valérie Roux

    Merveilleuse Florence <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *