mabretagne.com > Les Bretons > Personnalités > Horoscope celtique : laissez parler l’arbre qui est en vous

Horoscope celtique : laissez parler l’arbre qui est en vous

Infos:
12 commentaires
Article posté le 2 septembre 2014

Vous vous intéressez à l’astrologie et, depuis des années, vous consultez tous les matins votre horoscope du jour entre deux tartines de pain beurre, comme des millions de Français. Mais aujourd’hui, vous avez envie d’autre chose (surtout vous les Verseaux qui adorez le changement) et souhaitez laisser de côté les bêtes à cornes et autres signes d’eau. Vous voulez du nouveau. Nous avons ce qu’il vous faut : l’astrologie celtique. Dorénavant, laissez parler l’arbre qui est en vous…

Le chêne, l'arbre des leaders-nés !  Photo : Wikipedia
Le chêne, l’arbre des leaders-nés !
Photo : Wikipedia

Des inventions celtes, nous connaissions le fer à cheval et le tonneau, beaucoup moins l’horoscope. Proches de la nature et persuadés que dans chaque arbre se cachait un Dieu, les celtes avaient développé un horoscope basé sur la végétation environnante. 21 arbres formaient leur cadran boisé, chacun ayant ses qualités propres, relatives à l’arbre lui-même. Par exemple, si l’on prend le saule-pleureur, vous ne serez pas étonnés d’apprendre qu’il définit des personnalités plutôt mélancoliques quand le chêne, roi de la forêt, regroupe des leaders nés. En observant la nature alentour, les celtes pensaient donc pouvoir définir la nature même des gens.

Très bien. Mais pour estimer la pertinence de ce calendrier, nous avons cherché les dates de naissance de certaines personnalités bretonnes afin de voir si l’horoscope celtique colle aux personnages.

De Kersauson, l’orme hors norme

Commençons avec Alan Stivell, le barde breton. Né un 6 janvier, il est sapin. Donc intelligent et esthète, entêté et un peu égoïste, travailleur et très talentueux. Pan dans le mille ! Le musicien est évidemment brillant, et c’est bien grâce à son entêtement qu’il a réussi à réveillé la culture bretonne ! Nolwenn Leroy, elle, est née un 28 septembre sous les auspices du noisetier. Elle serait donc discrète mais tenace, imaginative, humaine mais têtue et d’humeur variable. C’est vrai que la Bretonne a du caractère et qu’elle peut se montrer têtue. Comme lorsqu’elle a du convaincre son monde de sortir l’album Bretonnes, vendu depuis à plus d’un million d’exemplaires…

Prenons un autre entêté breton célèbre : Olivier de Kersauson. L’amiral tout le temps est né un 25 juillet. Il est Orme, ce qui peut sembler de prime abord paradoxal pour ce personnage hors nOrme. Donc, il est généreux mais désobéissant, franc, créatif, séduisant, sociable mais dominateur. Alors là c’est presque le portrait craché du Brestois le plus célèbre, bête médiatique dont la faconde fait souvent mouche, qui dit toujours ce qu’il pense, surtout des femmes, et qui fut bien le seul maitre à bord lors de ses différentes tentatives de record sur les mers du monde entier.

Et Lafesse ? L’humoriste est né à Pontivy un 13 mars, ce qui le met sous la protection du tilleul. Lafesse est donc généreux, sociable, attentif, pacifique et doux mais souvent dans l’incertitude. Bon, ici aussi le portrait est assez fidèle, d’autant que le tilleul est un arbre bien connu pour ses vertus médicinales et que les crises de rire déclenché par le Breton ont dû guérir bien des maux ! D’ailleurs, si vous êtes souffrant voici de quoi vous remettre d’aplomb avec son célèbre sketch du caniche de Morgat.

Troadec, presque chêne

Coté capitaine d’industrie, Vincent Bolloré est né un 1er avril, ce qui confortera tous ceux qui le considèrent comme un requin de la finance. En revanche côté celtique, il est sorbier : chaleureux, passionné, diplomate, enjoué, délicat et séducteur en société. Bref, toutes les qualités pour réussir dans le monde des affaires ! Quant à son alter égo, François Pinault, né un 21 août, c’est au cèdre qu’il doit se référer et c’est on ne peut plus logique pour le Pinault des charpentes (il a commencé dans la scierie familiale). En revanche, le cèdre est réputé stable en amour et instable pour le reste. Chez François Pinault, c’est plutôt l’inverse qui s’est passé (un divorce et un empire). Les celtes ne pouvaient pas avoir tout bon non plus.

Parfois, certains profils prêtent, sur le moment, sérieusement à sourire. Prenons Stéphane Le Foll, le ministre de l’agriculture dont la famille vient de Berrien dans le Finistère. Né le 3 février, il est cyprès : entre force vitale et désespoir, la gaité, le courage et la fidélité dominent. Vu la popularité du gouvernement, on veut bien croire que se soit là son état d’esprit du moment…
Nous pourrions multiplier les exemples, mais ce qui nous frappe ici, c’est que nous n’avons pas trouvé un seul Breton un tant soit peu connu qui fut né un 21 mars, le jour du chêne, le jour des leaders. Bon il y en a bien un qui s’en est approché. C’est Christian Troadec, né le 24 mars. Ce n’est pas passé loin pour celui qui songe parfois à la présidence de la république en rasant les radars bretons.

Alors, le 21 mars, il n’y a vraiment personne ?

Julien Perez

Pour retrouver votre arbre-totem…

Référez-vous au dates suivantes, et n’hésitez pas à nous dire en commentaires si cela vous correspond ou non !

  • 23 décembre – 1er janvier puis 25 juin- 4 juillet : le pommier
  • 2 janvier – 11 janvier puis 5 juillet – 14 juillet : le sapin
  • 12 janvier – 24 janvier puis 15 juilmet – 25 juillet : l’orme
  • 25 janvier – 3 février puis 26 juillet – 4 août : le cyprès
  • 4 février – 8 février puis 5 août – 13 août : le peuplier
  • 1er mai – 14 mai puis 4 octobre – 11 novembre : le peuplier
  • 9 février – 18 février puis 14 août – 23 août : le cèdre
  • 19 février – 28 février puis 24 août – 2 septembre : le pin
  • 1er mars – 10 mars puis 3 septembre – 12 septembre : le saule
  • 11 mars – 20 mars puis 13 septembre – 22 septembre : le tilleul
  • 22 mars – 31 mars puis 24 septembre – 3 octobre : le noisetier
  • 1er avril – 10 avril puis 4 octobre -13 octobre : le sorbier
  • 11 avril – 20 avril et 14 octobre – 23 octobre : l’érable
  • 21 avril – 30 avril puis 24 octobre – 3 novembre : le noyer
  • 15 mai – 24 mai puis 12 nov – 21 nov : le châtaignier
  • 25 mai – 3 juin puis 22 novembre – 1er décembre : le frêne
  • 4 juin – 13 juin puis 2 décembre – 11 décembre : le charme
  • 14 juin – 23 juin puis 12 décembre – 21 décembre : le figuier
  • 21 mars : le chêne / 24 juin : le bouleau / 23 septembre : l’olivier / 22 décembre : le hêtre

Personnalité selon le signe

  • BOULEAU : calme et créatif, raffiné, simple, libre et plaisant.
  • CÈDRE : fier et talentueux, noble, stable en amour et instable pour le reste.
  • CHARME : spirituel, de bon goût, travailleur, consciencieux, doute de lui et des autres.
  • CHÂTAIGNIER : prévoyance et honnêteté, calme et détermination, stabilité.
  • CHÊNE : fort moralement et physiquement, solide, actif et travailleur, inspire la confiance.
  • CYPRÈS : entre force vitale et désespoir, la gaité, le courage et la fidélité dominent.
  • ÉRABLE : romantisme, imagination, complexité, réserve, sensibilité et surtout, liberté.
  • FIGUIER : brillant mais têtu, sensible, imaginatif et combattif pour atteindre son idéal.
  • FRÊNE : puissant, solide, vif, fiable et intuitif, mais plutôt ambitieux et narcissique.
  • HÊTRE : créativité, innovation, organisation, intuition s’allient au bon goût.
  • NOISETIER : discret mais tenace, imaginatif, humain mais têtu et d’humeur variable.
  • NOYER : complexe et ténébreux, séduisant, passionnant, surprenant et romantique.
  • OLIVIER : Pur, fort, pacifique, droit, juste, amoureux, sensible et tolérant, sage surtout.
  • ORME : généreux mais désobéissant, franc, créatif, séduisant, sociable mais dominateur.
  • PEUPLIER : incertain, solitaire mais intelligent, vif, organisé mais sélectif, un peu superficiel.
  • PIN : robuste, agréable, idéaliste et perfectionniste, souvent insatisfait et donc instable.
  • POMMIER : sage, amoureux, généreux, diplomate, charmant et avide des plaisirs de la vie.
  • SAPIN : esthète et intelligent, entêté et un peu égoïste, travailleur et très talentueux.
  • SAULE : Discret, séduisant, sensible et rêveur, un peu fragile, intuitif, très romantique.
  • SORBIER : Chaleureux, passionné, diplomate, enjoué, délicat et séducteur en société.
  • TILLEUL : souvent dans l’incertitude mais généreux, sociable, attentif, pacifique et doux.

(source : suite101.fr)

12 avis sur “Horoscope celtique : laissez parler l’arbre qui est en vous”

  1. le meuth ginette

    bonjour je correspond pas au frene mais plutot au sauge

  2. le meuth ginette

    escuser je voulais dire saule mois de mai le 26

  3. Beaumer Danielle

    Je me sens plutôt ORME et non POMMIER

  4. dominique

    je suis châtaignier mais me sens plutôt pommier

  5. Hervé patrick

    je suis un Saule (04 septembre)

  6. Guillou

    Je suis châtaignier et ça me sied! Merci

  7. Dario

    je suis pommier et ça correspond

  8. Le chêne fertile

    Je suis un peuplier qui peut plier.
    Je suis un chat très niais.
    Je suis un Orme, qui ne s’est jamais noyé.
    Le Charme d’Adam est d’Hêtre à poil, qui n’a pas ses Chênes.
    Mon filleul est un Tilleul, qui achète son Pin à l’Erable du coin. Celui ci a beaucoup de Bouleau car il aménage son sous Saule.
    Hêtre ou ne pas être, il serait bon qu’il Frêne.
    -Vous n’êtes pas l’Accacia.
    -Sapinrlipopette ! Je me suis Pommier.
    -Pourtant, vous étiez Cyprès!

  9. ARBREDEVIE

    Bonjour,

    Comment connaître la compatibilité entre 2 arbres : le cèdre et le peuplier ou 2 peupliers ?
    Cordialement

  10. fleur de bambou

    Bonsoir,
    Je considère qu’il faut être vrai et non vouloir s’arranger dans l’arbre totem, je trouve que toute ma famille ce trouve dans son arbre totem, étant thérapeute, mais clients si retrouvent, alors resté humble, vous vous retrouverez.
    Bonne soirée.

  11. vidal annick

    je suis figuier et fière de l’être

  12. cathy b

    Née un 29 février je serais quel arbre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *