mabretagne.com > La Bretagne > Gastronomie > Pourquoi compte-t-on les huîtres à la douzaine ?

Pourquoi compte-t-on les huîtres à la douzaine ?

Infos:
3 commentaires
Article posté le 25 mai 2014

La rentrée approche et avec elle la grande dépression de septembre. Mais haut les coeurs ! L’année va recommencer à rouler ses r et, par conséquent, les huîtres vont faire leur grand retour, par douzaines, sur nos tables. Mais au fait, pourquoi les compte-t-on ainsi ?

Lorsque vous achetez vos huîtres, bretonnes évidemment, sur les marchés, vous pouvez vous les procurer au kilo ou à la douzaine, ce qui parfois équivaut à la même chose. Or, cette habitude de compter par 12 remonte à loin. Au moyen-âge pour être précis.

par-huitres-bretagne
Photo : Parc à huitres bretons vu par Frédéric Le Mouillour

Remontons donc en ces temps clairs-obscurs, où l’on se castagnait pour un rien mais où l’on avait également l’élégance de préparer les huîtres en ragoût. Du moins à Paris. A cette époque, donc, les unités de mesure utilisait la base 12. Une longueur par exemple se mesurait en pieds de 12 pouces et la monnaie se comptait en sols à 12 deniers. Quant aux travaux d’Hercule et aux coups de midi, ils étaient déjà par 12.

A l’origine de ce choix, il y avait une raison purement pratique :

  1. Observer votre main, n’importe laquelle, côté paume.
  2. Commencez à compter vos phalanges avec votre pouce.
  3. Théoriquement, si tous vos doigts sont en place, vous devez arriver à 12.

C’est ainsi que l’on comptait autrefois. C’était pratique et cela permettait en plus de manipuler des objets de l’autre main. De plus, 12 est un chiffre divisible par 6, 4, 3 et 2, ce qui facilitait les calculs.

Aujourd’hui, la base décimale a remplacé la base 12, mais on compte toujours certains produits par douzaines comme les huîtres ou les oeufs. Et il arrive même parfois qu’un marchand sympathique compte vos huîtres treize à la douzaine…

Julien Perez

3 avis sur “Pourquoi compte-t-on les huîtres à la douzaine ?”

  1. Jacklyne

    Au top! Au moins on aura de quoi briller en société pour l’hiver à venir, en mangeant nos huîtres!

  2. anne marie

    merci pourvotre question,je viens d’apprendre quelque chose

  3. Marc Eisinger

    Lisez l’histoire de Babylone, vous y trouverez l’origine, des 60 secondes, 60 minutes, et des douzaines, d’huîtres certes mais d’œufs, d’escargots, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *