mabretagne.com > La Bretagne > Actualités > La benews : La Bretagne au régime sans Celte ?

La benews : La Bretagne au régime sans Celte ?

Infos:
Laisser un commentaire
Article posté le 9 novembre 2014
ouessant-celtes-bretagne
Alors, les Celtes sont-ils passés par Ouessant ? Photo : Frédéric Le Mouillour

Lundi. Z’avez pas vu  les Celtes ?

Dans son livre « La Bretagne préhistorique « , Yannick Le Cerf avance une théorie décoiffante. D’après cet historien, les Celtes n’ont jamais mis les pieds en Bretagne, ils n’ont fait que la contourner. Les fouilles d’Ouessant témoignent pourtant que le village qui a été mis au jour est la copie conforme de villages lacustres d’Europe centrale, d’où sont parties les migrations celtiques. Mais il est possible que les Ouessantins aient décidé de ne jamais mettre les pieds en Armorique. Au prix où sont les tarifs des liaisons avec les îles…

Mardi. D’où viens tu, jauni ?

Justement, parlons-en des tarifs insulaires. Dans le Morbihan, la grogne des îliens est quasi-quotidienne et après les bonnets rouges, eux ont opté pour les cirés jaunes. Et il y en a un paquet. Mais la seule réponse qu’ils ont reçu à ce jour tient en trois mots : rien à cirer !

Mercredi. Le ragondin maillot jaune

Les agriculteurs qui ont défilé à Nantes pour protester contre les contraintes qu’ils subissent n’ont pas vraiment réussi leur coup de com’ en lâchant et maltraitant des ragondins. Vindiou, le ramdam sur les réseaux sociaux ! Heureusement qu’ils n’ont pas lâché des blaireaux. A quelques jours du soixantième anniversaire de Bernard Hinault, c’était l’émeute assurée.

Jeudi. Madame la présidente

Elle non plus n’a pas aimé l’épisode des ragondins. Mais  elle a évité d’en faire des tonnes, Johanna Rolland, la jeune maire de Nantes. Il est vrai qu’elle a d’autres chats à fouetter et des horizons qui s’élargissent. A 35 ans, non seulement elle est maire de Nantes mais voilà qu’elle devient aussi présidente de l’Association des métropoles européennes. Marplij ! Dans un passé encore très proche, il fallait être un homme d’au moins 60 balais pour dégoter un truc pareil.

Vendredi. L’homme pressé

Ca se confirme ! Les Chinois sont bien décidés à faire de Carhaix une de leurs grandes bases mondiales d’approvisionnement en poudre de lait. Avant même d’avoir commencé, ils en réclament deux fois plus qu’initialement prévu. Et qui trouve-t-on encore en tête de gondole : Christian Troadec, le maire. Il est décidément dans tous les bons coups, comme va le prouver un livre qui lui est consacré et qui va  bientôt sortir. Il est écrit par le journaliste Charlie Grall, sous le titre « Christian Troadec, des Vieilles charrues aux Bonnets rouges, l’itinéraire d’un homme pressé« . La Chine va sûrement commander trois millions d’exemplaires.

Samedi. Morlaix en a ras la patate

Les commerçants morlaisiens n’en peuvent plus. Non seulement leur ville est régulièrement touchée par des inondations mais elle est devenue le point de convergence de multiples manifestations d’agriculteurs, de bonnets rouges, de partisans de la réunification, de gens qui sont contre tout ce qui est pour et vice-versa…  Et comme ces manifs ont lieu le samedi, le commerce du centre est au bord de la crise de nerfs. La ville va finir par retoquer sa vieille devise pour l’adapter en version spéciale casseurs  : « S’ils te les brisent, mords-les ! »

Julien Perez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *