mabretagne.com > La Bretagne > Actualités > La curieuse sélection bretonne pour « Le monument préféré des Français »

La curieuse sélection bretonne pour « Le monument préféré des Français »

Infos:
Laisser un commentaire
Article posté le 3 septembre 2014

La Ville-Close de Concarneau représentera la Bretagne en finale de l’émission de France 2, « Le Monument préféré des Français« . Le choix, effectué sur internet par les Bretons et les amoureux de la Bretagne, assure à la région la présence d’une belle candidate. Mais reconnaissons-le, la sélection bretonne était tout de même un peu bizarre…

Photo : creative commons / Jean-Marie Huet
La tour Vauban de Camaret aurait également pu prétendre à une place dans la sélection Photo : creative commons / Jean-Marie Huet

La base des sous-marins de Lorient monument préféré des Bretons ? Non, non, on est dans le virtuel, voire l’incongru. Et pourtant cette base, construite par les Allemands durant la Seconde guerre, figurait bien dans la sélection des six monuments bretons présélectionnés à ce palmarès national. Un choix qui a forcément suscité des questions, voire quelques protestations car quitte à choisir un monument militaire, la citadelle Vauban de Belle-Ile ou la Tour Vauban de Camaret, inscrite au patrimoine de l’Unesco, valait bien une base navale construite par l’Occupant entre 1941 et 1943. Vauban se retournerait dans sa tombe.

Le choix de la diversité

Mais qu’on se rassure : des interrogations sur les sélections régionales, il y en a eu pratiquement partout en France car les organisateurs ont fait le choix évident de la diversité. Et pas seulement en Bretagne. Pour éviter d’avoir à proposer six monuments relevant du même profil, ils ont diversifié une offre qui a valu à la Bretagne de compter dans sa sélection le phare d’Eckmühl, les alignements de Carnac, la base de sous-marins ou encore l’hôtel Maugon, quasi-inconnu au bataillon sous ce nom-là. On l’appelle plus communément la Maison du Corsaire à Saint-Malo où ce bâtiment est bien à l’abri des remparts et des forts qui ceinturent la célèbre cité, chacun étant digne de figurer dans cette sélection au moins autant que l’hôtel Maugon.

On remarquera quand même l’absence dans cette sélection d’un édifice catholique, alors que la Bretagne est une terre ceinte, de toutes parts, par le patrimoine religieux. Les enclos paroissiaux ou la cathédrale de Quimper, pour n’évoquer qu’eux, n’auraient pas juré (leurs grands dieux) dans cette sélection !

Jolie surprise pour Jean-Paul Olivier

Les deux grands favoris étaient bien sûr la Ville-Close de Concarneau et le Fort La-Latte qui fut fondé par la famille de Matignon dont l’un des descendants n’est autre que le prince Albert II de Monaco. C’est la Ville-Close qui l’a finalement emporté pour le plus grand plaisir d’un Concarnois qui participe à cette émission, Jean-Paul Ollivier. Le méticuleux Paulo-la-Science, autre monument français qui a effectué un dernier tour de piste cet été sur les routes du Tour de France, figure en effet dans l’équipe qui entoure Stéphane Bern.

Photo : creative commons / sybarite48
Le château des Ducs de Bretagne représentera-t-il les Pays de la Loire ? Photo : creative commons / sybarite48

Quant aux Bretons, il est possible que leur vote ne se concentre pas sur le seul représentant régional. Car le Mont-Saint-Michel sera lui aussi en finale et chacun sait qu’il est un peu breton sur les bords. Sur les bords du Couesnon, bien sûr, qui dans sa folie mit le Mont en Normandie. Mais il y a mieux : le château des Ducs de Bretagne pourrait lui aussi participer à la grande finale s’il triomphe de ses adversaires des Pays de la Loire. On imagine le raffut que provoquerait une victoire du château ligérien, mais historiquement breton, chez les partisans de la Bretagne à 5 ! Mais pour cela, il faudrait réussir à battre l’ogre désigné de la compétition : le château de Versailles. Et ça, c’est vraiment pas gagné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *