mabretagne.com > La Bretagne > Actualités > Les plus beaux phares de Bretagne

Les plus beaux phares de Bretagne

Infos:
10 commentaires
Article posté le 21 octobre 2014

La Bretagne, c’est vraiment le phare-ouest, une région où les sentinelles des mers ont poussé comme des champignons ! Sur les 150 phares qui rythment les côtes françaises, un bon tiers est breton. Ce qui est normal nous diront les amateurs de chiffre puisque les côtes bretonnes représentent… un tiers des côtes françaises. Qu’ils se situent sur la côte ou en pleine-mer, les phares font tous partie du décor et sont la fierté des Bretons. Voici une sélection, forcément limitée, de ses géants des mers qui, s’ils n’hébergent plus de gardiens, accompagnent toujours les nuits des marins du monde entier.

Photo : Yann Caradec / Creative Commons / Flickr
Photo : Yann Caradec / Creative Commons / Flickr

Le Phare d’Ar-Men, le plus isolé

Le phare d’Ar-Men (Ar-Men signifie la pierre, en référence au rocher sur lequel il est construit) se situe à l’extrémité de la chaussée de Sein. Surnommé « L’enfer des gardiens », il a été automatisé en 1990.

Le Phare d’Eckmühl, le plus visité

Le géant de granit (il mesure 60 mètres de haut), situé à Penmarc’h dans le Finistère est un des monuments les plus visités du département. Il faut dire que la vue au sommmet, d’où l’on peut contempler les Glénan et l’île de Sein ne laisse pas de marbre. Tout comme la pointe de Cornouaille située non loin et dont la légende dit qu’elle fut témoin de la mort des amoureux légendaires Tristan et Iseut.

 

Le phare de l’Ile Vierge, le plus haut

Le géant du nord-Finistère mesure 82,5 m ce qui en fait le plus haut phare d’Europe et le plus haut phare du monde en pierre de taille. Conséquence : sa lumière balaie tout le nord du Finistère à 52 km à la ronde. Jusqu’aux départs des derniers gardiens en 2010, il était le dernier phare habité de Bretagne.

 

Le phare de Tévennec, le lugubre

Des hurlements sordides, des gardiens qui perdent la tête ou qui meurent subitement : le phare de Tévennec traîne une réputation peu enviable. La faute a un environnement très difficile. Il a été mis en service en 1875, plusieurs gardiens ont vécu sur l’îlot mais faute de candidats un feu permanent y a été installé dès 1910.

 

Le phare de Creac’h, le plus puissant

Situé sur l’île d’Ouessant, c’est un des phares les plus puissants du monde. Et c’est tant mieux puisqu’il veille sur une des routes maritimes les plus fréquentées de l’Atlantique, un vrai périphérique marin ! Le phare ne se visite pas mais le célèbre Musée des Phares et Balises est installé à ses pieds et présente la plus belle collection de lentilles Fresnel du monde.

 

Le phare du Stiff, le plus ancien

Construit sur l’île d’Ouessant en 1699, le Stiff est le doyen des phares de Bretagne. Il a été automatisé en 1878 et n’est plus habité depuis une vingtaine d’années. Le Conservatoire du littoral lui a offert un lifting pendant un an. Et aujourd’hui, l’ancien pète le feu !

Le phare de Ploumanac’h, le mieux intégré

Ploumanac’h se situe sur les bords de la côte de granit rose dans les côtes d’Armer. Son phare s’inscrit parfaitement dans ce décor magique car il est lui-même bâti en granit rose. Et lorsque le soleil se couche, le spectacle devient alors prodigieux…

Le phare du Cap Fréhel, le majesteux

Le phare, haut de 70 mètres, domine la Manche Du haut des falaises du Cap Fréhel. Il est un des cinq phares les puissants de France et sécurise le passage de la baie de Saint-Brieuc vers la rade de Saint-Malo.

Le phare de Bodic, le plus original

Situé à Lézardrieux dans les Côtes d’Armor, on le croirait tout droit sorti d’un décor de cinéma. La tour du phare est encastrée dans un mur de façade. Effet sapin de noël garantit ! Si quelqu’un peut nous expliquer ce particularisme, nous sommes preneurs… Phare-bodic-lezardrieux

Le phare de Trézien, le plus explosif

A Plouarzel, là ou se situe le phare de Trézien, l’histoire est connue obus et au su de tous. Depuis 1944, un obus serait en effet enterré près du bâtiment. Aussi, si vous souhaitez le visiter, nous vous conseillons de faire attention à où vous mettez les pieds…

Le phare de Trézien vu de la Pointe de Corsen

Et enfin…

Le plus petit phare de Bretagne (et peut-être même de France !)

Situé sur l’île de Groix, le feu de la pointe de la croix mesure… quatre mètres de haut.

Photo : http://augredesbalades.canalblog.com
Photo : http ://augredesbalades.canalblog.com

MaBretagne.com

10 avis sur “Les plus beaux phares de Bretagne”

  1. Corine

    Que la Bretagne est belle, merci de nous l’a faire partager par l’intermédiaire de ces images.
    J’y serai dans 2 jours….

  2. Raf

    La Bretagne ça vous regagne, encore plus que la montagne

  3. ALEXANDRE

    breton de coeur, j apprecie bcp votre site, en particulier les photos de phares
    visitez mon modeste site, avec quelques images de BZH sympathiques

  4. Brigitte Arndt

    Leo’s Ferienwelt rapport sur la Bretagne, la Provence et la Route des grandes Alpes.
    Autres Phares sur mon site.

  5. BRENAUT

    Je pense que tu vas aimer.
    A +

  6. GUIZIOU

    superbes photos des Phares du Littoral , du Nord au Sud du Finistère ; Les sentinelles de mer sont là pour guider les bateaux le long de la mer d’Iroise , mais hélas , il n’y a plus de gardiens de phares ; , et ils sont télécommandés par le Phare du Créac’h à Ouessant Merçi à vous !

  7. rumigny

    de tres jolis phares en bretagne

  8. rumigny

    de tres jolis phares en bretagne surtout le petit

  9. Mendousse

    Très belles illustrations.Trés bonnes informations!Merci et cordialement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *