mabretagne.com > La Bretagne > Evénements > Pourquoi Miss Bretagne va devenir Miss France

Pourquoi Miss Bretagne va devenir Miss France

Infos:
Laisser un commentaire
Article posté le 25 novembre 2014

Maïlyss Bonnet, jeune Vannetaise de 20 ans, va défendre les couleurs de la Bretagne lors de l’élection de Miss France qui se tiendra le 6 décembre à Orléans. MaBretagne.com vous donne 5 raisons de croire en ses chances.

Photo : DR
Photo : DR

Une Miss en selle pour la victoire

Lorsqu’on interroge les Miss sur ce qu’elles rêvent d’accomplir plus tard, on est assez rarement surpris tant les jeunes filles sont guidées par leurs bons sentiments. Et d’ailleurs, c’est tout à fait louable. Les Miss 2015 n’échappent pas à la règle : une telle veut construire des écoles pour les enfants pauvres, une autre enseigner… Et puis il y a Miss Bretagne : elle veut devenir garde républicain à cheval. Militaire, ça lui plaît ! Wow, ça c’est du lourd ! D’ailleurs, pas besoin de sortir de Saint-Cyr (pas encore du moins) pour penser que les Français, souvent nostalgiques d’une certaine autorité, seront sensibles à cet argument. La voilà bien armée.

Vannes, terre de Miss

On ne sait pas ce qui se passe dans l’est du Morbihan depuis quelques temps, mais le constat est là : Vannes rafle toutes les Miss. Miss Bretagne donc, mais aussi Miss Prestige, Miss Chocolat et même Miss Maison de retraite : elles viennent toutes du même coin ! Un titre de Miss France viendrait donc couronner une année exceptionnelle dans la région de Vannes.

Surf et Miss Bretagne, la combinaison gagnante

Parmi les passions de la jolie jeune fille, on trouve le surf et le bodyboard. Hum, ça ne vous rappelle rien ? Une autre belle Bretonne elle aussi mordue d’écume et de sports nautiques… Et oui, la Brestoise Laury Thilleman, Miss France 2011, présentait le même profil que Maïlyss. Laury avait finit au sommet de la vague à Paris. Espérons que tout glisse pour Mayliss.

Les Bretons, rois des élections

On vous en a déjà parlé ici : les Bretons sont très connectés et dès qu’intervient un vote en ligne pour une élection, et qu’un membre de la grande tribu noire et blanche se retrouve en lice, il part déjà avec des milliers de votes d’avance. Miss France n’échappe pas à la règle. Les Bretons sauront-ils une nouvelle fois se mobiliser en masse pour voter pour Maïlyss ?

Bonnet, un nom prédestiné

Bon, on aurait voulu le faire exprès qu’on n’aurait pas mieux fait. Voilà une charmante Bretonne, répondant au nom de Bonnet et qui s’en va défendre la Bretagne à Orléans ! Toute ressemblance avec d’autres bonnets est évidemment fortuite mais le clin d’oeil est assez amusant. On en regretterait presque que ses parents ne l’aient pas appelé Rose. Bonnet Rose, ça aurait été élégant. Et du meilleur effet !

Julien Perez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *