mabretagne.com > Les Bretons > Personnalités > Le Père Noël fan de la Bretagne !

Le Père Noël fan de la Bretagne !

Infos:
3 commentaires
Article posté le 24 décembre 2014

A quelques heures de sa tournée annuelle, le Père Noël a accordé une entrevue exceptionnelle à maBretagne.com dans laquelle on apprend qu’il est complètement gaga, voire complètement glagla comme on dit en Finlande, de notre belle région. Un témoignage rare de la seule, et véritable, idole des jeunes. Entretien.

Photo : Youtube
Le Père Noël nourrit ses rennes avant de décoller pour son tour du monde. Photo : Youtube

Bonjour Père-Noël. Alors, beaucoup de boulot ces jours-ci ? Dites, pour une fois qu’on vous tient, il paraît que vous êtes assez fan de la Bretagne ?

Oui, j’aime beaucoup la Bretagne. Mais je ne suis pas très plage, moi c’est plutôt les Monts-d’Arrée, les forêts de sapins et la chaos d’Huelgoat. Quand j’étais jeune, j’ai passé des vacances du côté de Carhaix. C’était plus rustique qu’aujourd’hui, il n’y avait pas de festival mais les gens du coin étaient assez folklos. Ca me bottait. J’y suis revenu il y a quelques années quand je me suis aperçu que mes lutins avaient parfois un peu de mal à finir leurs tournées. J’ai voulu monter une filiale de distribution avec les Korrigans du Poher mais ça n’a pas pu se faire à cause de la légistation française sur le travail de nuit, sur l’éclairage nocturne des véhicules par temps de neige et l’interdiction de monter sur les toîts après 22 heures pour les korrigans de moins de 90 centimètres. Et puis ces korrigans m’ont l’air de sacrés roublards, durs en affaire. Ne dit-on pas d’ailleurs « une main de fer dans un korrigan de velours… ». Alors forcément, j’ai préféré laisser tomber. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot. En ce moment je regarde du côté de Plouguerneau. Je vais peut-être réussir à délocaliser une partie de mon activité. J’ai déjà le nom de la société : l’Aber Noël.

Et pour circuler cette année, vous n’avez pas trop de problème ?

Ah non, en Bretagne cette année, c’est du billard. Pas un pète de neige. Des routes bien dégagées. J’ai vu aussi qu’ils ont enlevé les portiques qu’il y avait l’année dernière. Quelle idée de mettre des trucs métalliques comme ça dont on ne sait même pas à quoi ça sert ! Vous le savez vous, à quoi c’était destiné ?

Une jeunesse de  chaud lapon

Euh… Ce serait un peu long à raconter. Mais à propos de vos vacances de jeunesse à Carhaix, il parait que vous aviez un beau tempérament en ce temps-là ?

Ah c’est sur, j’étais plus svelte et sportif qu’aujourd’hui. C’est vrai que j’avais un certain succès mais tout ça a été déformé. Sous prétexte que je venais du Nord, des revues un peu hotte ont raconté ensuite que j’étais un chaud Lapon ! Balivernes de journalistes en mal de sensationnel. Mais bon, j’avoue que pendant mes vacances à Carhaix, j’avais eu une love affair avec une danseuse d’un groupe celtique. Mais ça n’est pas allé très loin. Un jour, c’est elle qui m’a posé un lapon !

Et avec la Mère Noël, ça se passe bien ?

Ah, la Mère Noël, ça c’est un cadeau que la vie a déposé au pied de mon sapin. C’est mon étoile, ma guirlande lumineuse, ma crèche… Euh non, pas ma crèche, je veux pas avoir de problèmes avec les laïcs. Bien sûr, comme tous les couples, nous avons aussi des hottes et des bas mais quand je sens qu’il y a un peu de pression autour du lave-vaisselle, je retourne dans mon atelier. J’ai toujours 3.000 jouets de retard. Et quand je reviens, hop ! Elle m’a préparé mon plat préféré : une pizza reine. J’adoooore !

Et le Père Fouettard, toujours votre voisin ?

Oh lui, je ne peux pas dire que je le voie beaucoup. Il paraît qu’il a de plus en plus de travail avec tout ce qui se passe en ce moment. Il sort beaucoup. Entre nous c’est bonjour-bonsoir, pas plus. Par contre je vois souvent son fils Jean-Balthazar qui tournicote autour de ma fille Marie-Noëlle. Il aimerait bien la trouver dans ses souliers, le bougre. Mais pas question ! Avec des gens comme ça, vaut mieux ne pas trop se lier. Ils seraient capables de vous attacher !

Et les nouvelles technologies, vous adhérez ? Est-ce qu’on peut vous envoyer une lettre par mail ?

Non mais ça va pas la tête ? Vous me voyez devant un ordinateur, à faire le geek comme ils disent et à mettre me lutins au chômage technique pour cause de course à la productivité ? Plutôt changer de métier, oui ! Moi, c’est bien simple : les enfants qui veulent un cadeau, ils m’écrivent sur du papier, me disent ce qu’ils veulent et me font éventuellement un joli dessin. Pour l’adresse, pas de problème : ils mettent Père Noël et ça arrive toujours. Mais le jour où on m’impose internet, je rends ma houppelande !

Lampaul nord pour la retraite ?

Qu’allez vous faire après votre tournée mondiale ?

Comme chaque année, une petite bouffe avec la mère Noël et quelques amis. Les lutins vont nous faire leur habituel spectacle d’imitation. Celui qui fait Martin lutin King est très bon ! Ensuite je chante, souvent des classiques français comme Santiano, oh, oh, oh ou Luis Mariano oh, oh, oh.

En parlant de petite bouffe, une petite remarque indiscrète si vous le permettez : vous ne feriez pas un peu de surcharge pondérale ?

Ah bon, vous vous en êtes aperçu ? C’est vrai, je le reconnais, j’ai tendance à aller un peu fort sur les pizzas. D’ailleurs mon médecin me l’a dit : si tu continues comme ça, dans 3.000 ans tu nous fais du cholestérol ! Bon, c’est sûr que je devrais un peu maîtriser mon coup de fourchette mais si c’est pour me farcir le Dr Dukan et le régime toute l’année pour être en forme juste la soirée du 25, non merci ! Je préfère garder mes rondeurs. Si j’étais maigre comme un clou, vous croyez que je garderais ma bonhommie et mon éternel sourire dans ma barbe ? Non ! Alors, hein ….

Et la retraite, c’est pour bientôt ?

Pas pour tout de suite. je ne suis pas encore prêt à lâcher les rennes.  Mais le jour où ça arrive, croyez-moi, je viens la passer en Bretagne, dans le Finistère.

Ah oui, et où ?

Du côté de Plouarzel, vers Lampaul nord bien sûr !

MaBretagne.com

3 avis sur “Le Père Noël fan de la Bretagne !”

  1. bernadette akhtar

    je vous dis merci pour les cadeaux que vous mavier envoyer bisous et a l annee prochaine

  2. Jean-Yves

    Merci au Père Noël et au journaliste qui a pondu l’interview.
    J’ai bien aimé et je souhaite un joyeux Noël Au Père Noël et à tous les bretons que j’aime bien, j’avais effectué mon service civil au centre nautique de Léchiagat et je garde un formidable souvenir de cette région.
    Bisous de flocons…
    Jean-Yves

  3. King Emmanuel

    Merci père Nœl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *