mabretagne.com > La Bretagne > Gastronomie

Il faut lancer la crêpe Rambo !

Sylvester Stallone aime les crêpes. C’est même lui qui le dit. Du coup, maBretagne.com propose à toutes les crêperies bretonnes de lancer la crêpe Rambo. On est sympa, on leur donne même les ingrédients…

Le vin de Bretagne, c’est pour bientôt ?

Une réforme européenne pourrait assouplir les conditions de production et de commercialisation du vin ce qui pourrait profiter à la Bretagne, surtout dans le Morbihan. Un petit Haut-Belon ou un Ban-Dol de Bretagne à l’apéro, c’est peut-être pour demain…

Dernier(s) commentaire(s)

  1. Plante-palombino dans Le vin de Bretagne, c'est pour bientôt ?

    Bonjour, Mon compagnon à laissait ses cendres dans les vignes Savoyarde D'Arbin, en sa mémoire j'aimerai mettre une petite vigne sur le terrain de la maison ou il est décédait dans les Côtes d'Armor, qui peut m'aider par des conseils judicieux et par des connaissances dans le vin ! ainsi il ne sera pas décédé en Vain. Patricia

  2. Tournant Annette dans Connaissez-vous les confréries bretonnes ?

    Pouvez vous me donner les coordonnées de la confrérie du gâteau Breton de Lorient. En tant que Présidente de l'Académie du Grand Duché de Bretagne, je souhaite rentrez en contact avec eux Merci tel 06 14 38 25 81

  3. Poinson dans Le vin de Bretagne, c'est pour bientôt ?

    Bonjour, le titre de cet article est choquant : "Le vin de Bretagne c'est pour bientôt ?", comme si il n'existait pas ou n'avais jamais existé un vin en Bretagne, la seule, la vraie, celle historique et pas celle administrative que vous semblez défendre en tenant de tel propos. Le vignoble nantais a toujours été le principal vignoble de Bretagne et ce depuis des siècles, malheureusement pour nous la ligériose à fait son oeuvre et seuls face à la machine ligérienne, les vignerons du pays du vignoble nantais breton ont du baisser pavillon et s'asseoir sur leurs racines. Seule une poignée d'irréductibles qui se battent pour la sauvegarde de notre identité résiste encore et toujours à l'envahisseur. En agissant de la sorte vous leur tirez une balle dans le dos...peut être involontairement...du moins je l'espère ! Je comprends que le filon commercial intéresse certains vignerons de la région administrée de Rennes, mais plutôt que de tenter de tirer partie de ce déni démocratique qui nous pousse à rester en ligériose, sans doute sera t-il préférable d'unir les vignerons de la région administrative de Rennes et de la Loire-Atlantique. Le combat a mener n'est pas le combat de rennes contre nantes (ou l'inverse d'ailleurs), mais bien celui de notre identité, de notre patrimoine, contre ceux qui tente de l'effacer...Merci. Karl

Aucune breve pour le moment...