mabretagne.com > La Bretagne > Evénements > A Vannes, le festival photo Ailleurs trace sa route

A Vannes, le festival photo Ailleurs trace sa route

Infos:
Laisser un commentaire
Article posté le 25 avril 2017

Vannes a lancé cette année un nouvel événement photo baptisé « Ailleurs ». Depuis le 1er avril, la ville s’est embarqué « Sur la route ouverte » (« On the Open Road »), thème de cette première édition ouverte au voyage. Jusqu’au 8 mai, vous pouvez découvrir une dizaine d’expositions réparties dans toute la ville.

Photo : Bernard Plossu
Photo : Bernard Plossu

Ailleurs est probablement, avec le Festival de La Gacilly, l’un des deux plus gros événements photographiques bretons. Et si le nom ne vous dit pas grand chose, rien de plus normal : pendant 12 ans, l’événement vannetais était un festival de photos de mer. David Robo, le maire, a voulu changer d’horizon. Sous la houlette de Dominique Leroux, photographe brestois et directeur artistique de l’événement, le festival a quitté les pontons. Dorénavant, un thème sera défini chaque année. Cette année, l’exposition nous emmène « Sur la route ouverte » (« On the Open Road »), entre road-trip,  cheminement, le bruit du rail et l’odeur entêtante de l’asphalte.

L’inspiration Jack Kerouac

Le thème s’est imposé à Dominique Leroux par étapes et par un simple alignement des astres. « Le photographe René Tanguy venait de sortir son livre Sad Paradise, basé sur le correspondance inédite de Jack Kerouac et Youenn Gwernig. Bob Dylan recevait le prix Nobel de littérature et répétait à l’envi qu’On The Road était son bouquin préféré… tout ça m’a poussé à montrer la route et tout ce qu’elle représente. On dit souvent que le trajet est aussi intéressant que le destination. C’est vrai, c’est là que se font les rencontres. »

Pour « Ailleurs », Dominique Leroux a convoqué de grands noms, de jeunes, ou moins jeunes globe-trotter, et les associations de Vannes, tous embarqués ravis dans l’aventure. Les Errances de Dépardon, le Voyage mexicain de Plossu, la liberté en bandoulière, sont deux grands moments de l’exposition. Tout comme le travail de Paul Fusco, monté à bord du train funèbre transportant le corps assassiné de Robert Francis Kennedy, et témoin du deuil d’un pays entre New-York et Washington.

« Des aventures humaines et personnelles »

Le festival recèle de perles et peut-être d’un joyau : l’exposition de René Tanguy, incroyable travail du photographe brestois pour illustrer l’histoire d’une amitié rare, celle de Gwernig et Kerouac, de 1966 à 1969. L’exposition, scénographiée par Anne Lise Broyer,  mêle les photos, des lettres, des sons de la vidéo…

« Il y a aussi Simon Tanguy, dont c’est la première exposition (et que MaBretagne a déjà rencontré) ou Alexa Brunet, partie seule à 25 ans sur un parcours aussi long que mythique Brest/Vladivostok . Ces expositions, ce sont des aventures humaines et personnelles pour chaque photographe. »

Informations : ailleurs-vannes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *